Co-construire les savoirs · Créer un lien intergénérationnel · Développer les compétences · Intégrer la génération Y · Manager les seniors · Prévenir les risques psychosociaux · Transmettre des savoirs ·



Liens intergénérationnels // 11 juillet 2013

Les transformations du marché du travail, notamment l’allongement de la durée d’activité des travailleurs plus âgés et l’entrée des nouvelles générations sur le marché de l’emploi apportent une nouvelle dimension aux relations intergénérationnelles dans l’entreprise.

La mutation du système productif conduit à prôner une logique de coopération dynamique fondée sur l’interaction des individus. Les capacités coopératives des salariés et des organisations représentent donc un enjeu majeur pour les entreprises contraintes à montrer toujours plus de réactivité dans un environnement fortement concurrentiel.

Créer un lien intergénérationnel comporte des avantages significatifs

Le partage et la transmission des connaissances représentent de réels défis en matière de ressources humaines.

Aujourd’hui avec trois générations présentes sur le marché du travail, il est devenu nécessaire de développer de nouvelles pratiques qui tiennent compte des valeurs de chaque génération, de favoriser la cohabitation et la synergie entre les différentes générations. Générer la motivation et l’engagement nécessaire chez tous les salariés pour assurer la compétitivité des entreprises dans un contexte où le capital humain fait la différence est devenu la clé de succès des entreprises.

Il semble que les intérêts pour les ressources humaines des entreprises convergent pour plaider en faveur du développement de la transmission intergénérationnelle, qui comporte une série d’avantages significatifs :

  • Un accroissement des compétences individuelles et collectives,
  • Une rétention des savoirs au sein de l’entreprise,
  • Un renforcement des capacités coopératives et de la cohésion des équipes,
  • Une motivation accrue des seniors,
  • Une intensification du rythme d’apprentissage des juniors,
  • Une stabilisation et une rétention de la main-d’œuvre jeune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Mentions légales      Métis & Maïa ©