Génération Y · Lien intergénérationnel · Tutorat en entreprise · Risques psychosociaux · Codéveloppement professionnel · Transmission des savoirs · Développement des compétences · Mentorat · Senior ·


Devenir tuteur

 

Il n’est pas simple d’exercer correctement la fonction de tuteur d’entreprise. En effet, la mission du tuteur est délicate. Il doit, à la fois, être un travailleur accompli, compétent et reconnu. Il doit aussi, et surtout, être motivé à guider un jeune dans l’apprentissage de son métier : lui enseigner les règles et ficelles du métier, analyser ses comportements, l’aider à progresser, positiver son apprentissage. Parallèlement, le tuteur doit également dialoguer avec les formateurs des centres de formation pour cerner les situations auxquelles doivent être confrontés les jeunes dans l’entreprise. Il s’agit d’établir un lien entre la nécessaire théorie que l’apprenant doit assimiler et l’apprentissage en situation réelle de travail.

Le tuteur d’entreprise est donc un catalyseur essentiel de la formation des jeunes. A ce titre, il a besoin de prendre de la distance avec sa propre expérience professionnelle, tout en développant des habiletés complémentaires lui permettant d’assumer avec efficacité ses missions.

Il est important aujourd’hui de reconnaître la professionnalisation de la fonction de tuteur, contribuant ainsi à une meilleure visibilité et à plus de reconnaissance envers les personnes exerçant cette mission. Cette professionnalisation permettra aussi à de nouveaux salariés de saisir l’opportunité de devenir tuteur.

La formation, de type expérientielle, a pour objectif de professionnaliser la fonction de tuteur, de l’outiller, de développer ses compétences afin qu’il soit lui même en mesure d’accompagner  les jeunes apprenants dans son entreprise.

A l’issue de cette formation, les participants sont en mesure de :

  • Se positionner dans son entreprise en tant qu’acteur majeur du processus de formation par l’apprentissage
  • Savoir construire et valider un projet professionnel d’un apprenant
  • Connaître les compétences pour mener à bien la fonction de tuteur et mesurer l’écart entre sa propre compétence actuelle et les compétences attendues
  • Etre un professionnel qui focalise son action sur la transmission des savoir-faire techniques et directement opérationnels
  • S’engager dans l’accompagnement d’un jeune adulte en respectant un code éthique
  • En tant que tuteur se positionner dans l’entreprise comme une figure significative
  • Reconnaître la professionnalisation de la fonction de tuteur comme une valorisation et une motivation pour soi même ainsi qu’une éventuelle opportunité de développement de carrière ou de reconversion (formation, RH, organisation, etc.)

La formation est conçue sur la base de deux journées de préférence non consécutives.

Le stage s’articule autour d’apports théoriques, d’auto-évaluations, d’exercices réflexifs réalisés pendant la formation, et de deux séances de codéveloppement professionnel (se reporter à la formation codéveloppement professionnelle pour connaître le déroulement d’une séance). La formation est un espace de réflexions et d’échanges ainsi que de constructions des apprentissages.

La première journée s’articule autour de 5 modules  :

  • Module 1 : Poser le tutorat dans son contexte.  Ce point aborde principalement le cadre juridique ainsi que les enjeux du tutorat pour l’entreprise et pour le tuteur.
  • Module 2 : Renforcer le professionnalisme de sa fonction de tuteur d’entreprise. Ce module détaille les cinq missions du tuteur, avec les activités et tâches inhérentes à chaque mission. Chaque tâche est ensuite associées aux différentes ressources à mobiliser, celles de l’entreprise et les ressources propres (capacités) du tuteur. Chaque stagiaire élabore son plan d’actions permettant à ses compétences actuelles de tendre vers les compétences attendues.
  • Module 3 : Transmettre ses savoirs d’expérience. Le tuteur constitue à cette étape de la formation son portfolio de tâches à transmettre, et initie son plan d’actions du transfert de connaissances.
  • Module 4 : Les clés de la réussite du tutorat. Quatre habiletés transversales sont développées dans ce module : les habiletés d’encadrement, d’organisation, de pédagogie et de communication en relation avec la fonction de tuteur.
  • Module 5 : Comprendre les liens entre le tutorat et les grandes étapes des développements psychosocial et professionnel du jeune adulte. Ce thème étudie les principales transitions développementales du jeune adulte, notamment celle de l’entrée sur le marché du travail et enfin comment le tuteur, en tant que personne significative,  peut contribuer à renforcer l’identité professionnelle de ce  jeune adulte.

La seconde journée est organisée sous la forme de deux séances de codéveloppement professionnel. Cette seconde journée est, de préférence, planifiée quelques semaines après la première journée. Les tuteurs ont ainsi pu mettre en pratique les acquis de la première journée. Les séances de codéveloppement sont un moment d’échange entre pairs sur des situations de terrain et permettent d’améliorer la pratique professionnelle.

Public visé :

Ce séminaire s’adresse :

  • A tout salarié appelé à exercer une fonction de tuteur au sein de son entreprise
  • Aux tuteurs exerçant déjà la fonction et souhaitant progresser dans leurs compétences d’accompagnement d’apprenants

Le nombre de participants est de 8 personnes maximum.

Pre requis :

  • Avoir une bonne connaissance du fonctionnement de l’entreprise
  • Avoir le goût et l’envie de transmettre ses compétences
Contactez nous >> Formation Inter-Entreprises
Prochaine session :
  • 23 novembre 2017
  • 21 décembre 2017
  • De 9 h 00 à 17 h 30
  • Lieu : Paris
Pour en savoir plus, obtenir des dates supplémentaires à Paris et en province, contactez-nous>>
Formation Intra-Entreprise

Nous organisons des formations sur mesure pour vos collaborateurs dans votre entreprise. Pour toute demande d’intervention personnalisée, contactez nous >>

Durée

2 journées, de préférence non consécutives.

Sur demande : nous pouvons rajouter aux deux journées initialement prévues, des journées de formations supplémentaires organisées sous la forme de séances de codéveloppement professionnel. Chaque stagiaire peut ainsi être client une fois lors d'une séance de codéveloppement professionnel. 
Pédagogie
  • Pédagogie didactique
  • Formation expérientielle
  • Ateliers réflexifs
  • Séances de codéveloppement professionnel
Modalités d'inscriptions

Mentions légales      Métis & Maïa ©